CBD et travail : ce qu'il faut savoir pour les salariés en France

BLOG - CBD au travail

De plus en plus de salariés en France se tournent vers le CBD pour ses effets potentiels sur le bien-être et la santé. Mais que savoir sur la consommation de CBD au travail ? Est-elle légale ? Quels sont les risques potentiels ? Cet article vise à répondre à toutes vos questions sur le CBD et le travail, alors suivez-le guide.

Légalité du CBD en France

La consommation de CBD est légale en France depuis 2018. Le CBD est un cannabinoïde présent dans le chanvre, contrairement au THC, le composant psychoactif du cannabis illégal.

Règles en entreprise

Même si le CBD est légal, les employeurs ont le droit d'interdire sa consommation dans l'enceinte de l'entreprise. Il est donc important de vous renseigner sur le règlement intérieur de votre entreprise avant de consommer du CBD au travail.

Encadrement de la consommation de CBD

Respect du règlement intérieur

La consommation de CBD en entreprise doit se faire en respect du règlement interne de l'entreprise. Si le règlement intérieur l'interdit, la consommation de CBD peut être passible de sanctions disciplinaires, allant du simple rappel à l'ordre au licenciement pour faute grave en cas de récidive.

Préservation de la capacité de travail

La consommation de CBD ne doit pas nuire à la capacité de travail du salarié ni à celle de ses collègues. Il est important de veiller à ce que la consommation de CBD n'affecte pas la vigilance, la concentration ou la coordination du salarié.

Consommation responsable

La consommation de CBD doit se faire avec vigilance et conscience. Il est important de bien se renseigner sur les effets potentiels du CBD et de commencer par une faible dose.

BLOG  CBD au travail - En Entreprise ou  télétravail

Rôle de l'employeur

Information et prévention

Avec le concours du service de prévention et de santé au travail et l'INRS, l'employeur peut informer ses salariés sur l'usage du cannabidiol :

  • Pour mieux comprendre les effets de sa consommation
  • Connaître la réglementation française en vigueur sur le chanvre bien-être
  • Savoir les éventuelles dispositions prévues au règlement intérieur de l'entreprise
  • La prévention des risques de somnolence potentiellement associés à la consommation de CBD
  • Trouver une aide pour les salariés qui nécessitent un sevrage cannabique

Encadrement de la consommation

L'employeur peut mettre en place un dispositif d'encadrement et d'accompagnement pour limiter les prises de risques liés à la consommation de CBD, notamment en cas de travaux dangereux ou de conduite de véhicules et d'engins.

Suivi médical

Un suivi médical peut être proposé aux salariés pour échanger sur :

  • Les conséquences du mode de consommation
  • Les effets attendus par cette consommation pour le consommateur (motivation)
  • La détection d'effets indésirables
  • L'utilité d'une étude de poste (risques liés à la conduite d'un véhicule ou l'utilisation d'une machine)

Interdiction du CBD pendant le travail

Une entreprise peut prévoir dans son règlement intérieur qu'il est interdit de consommer du CBD pendant les heures de travail, quel que soit le lieu d'exercice.

Motifs d'interdiction

  • Préservation de l'image de l'entreprise
  • Qualité de service
  • Sécurité des lieux et des personnes
  • Respect des règles d'hygiène

Cas particuliers

  • Vapotage de CBD : Le vapotage de CBD est généralement interdit sur le lieu de travail en raison des risques liés à l'inhalation de produits chimiques et des nuisances olfactives pour les collègues.
  • Télétravail : La consommation de CBD pendant les heures de télétravail est plus difficilement contrôlable par l'employeur. Cependant, l'employeur peut toujours interdire la consommation de CBD si elle affecte les performances du salarié ou la sécurité du travail.
  • Prescription médicale : dans ce cas, la consommation de CBD est encadrée par un médecin généraliste pour des raisons de santé du salarié. Dans le cadre du travail, il peut être également souhaitable d'avoir le soutien de la médecine du travail.

Conséquences du non-respect des règles

Le non-respect des règles relatives à la consommation de CBD au travail peut entraîner des sanctions disciplinaires, allant du simple rappel à l'ordre au licenciement pour faute grave.

Conclusion

Le CBD peut être un allié précieux pour les salariés souhaitant améliorer leur bien-être au travail. Cependant, il est important de respecter la loi et les règles de votre entreprise, ainsi que d'être conscient des risques potentiels.
En tout état de cause, un salarié peut faire valoir la possibilité de consommation de CBD (max 50mg/j) au travail sous réserve d'un avis médical (généraliste ou médecine du travail) pour atténuer des troubles de santé (arthrose, maux de dos, ...) lui permettant ainsi d'être plus opérationnel sur ses tâches attribuées au sein de l'entreprise.

source : INRS.FR

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,